Actualité sportive en auvergne



Photo © MARQUET Frédéric

Chamalières attendu sur sa constance face à Marcq-en-Barœul

Chamalières accueille une équipe de Marcq-en-Barœul en forme ascendante et candidate à la qualification, ce samedi (20 heures). Le début d’un marathon de six matchs en trois semaines pour les Auvergnates jugées sur leur régularité. 

C’était un parcours du combattant. On peut désormais parler de marathon. Chamalières se prépare un mois de décembre qui devrait lui faire encore plus apprécier les fêtes de fin d’année. Le niveau de difficulté était élevé avec Marcq-­en-Barœul, ce samedi soir (20 heures), à Chatrousse, pour lancer cette série, mais le curseur est encore monté d’un cran.

La programmation du match en retard au Cannet, mardi prochain, fait ainsi grimper la note à six matchs en trois semaines. Des cadences infernales pour lesquelles les Auvergnates ne devront pas manquer de souffle et encore moins de ressources pour espérer s’en tirer. Dans ce contexte, la réception de Marcq-en-Barœul s’annonce comme un redoutable indicateur.

 

« Ce sera tactique »

 

« C’est une équipe très équilibrée, qui s’appuie sur un noyau dur et qui se trouve dans une excellente dynamique, témoigne Atman Toubani. Marcq sera dans le coup pour une place en play-offs. Avec Goliath, il dispose d’une joueuse discrète mais qui parle avec ses stats. On sait les jouer comme on avait réussi à le faire chez elles, mais aussi passer à travers comme chez nous. Ce sera tactique ».

Les prévisions de l’entraîneur auvergnat se vérifieront sur pièce, mais Chamalières devra montrer beaucoup de régularité. Il faudra non seulement disposer d’un plan de jeu solide, mais l’appliquer avec rigueur, s’y accrocher pour résister, durer et exister. Le moindre écart pourrait en effet réduire à néant les espoirs de performance.

« Il faudra rester focus sur nos cibles et nos consignes, insiste l’entraîneur, notamment tout le jeu qu’on va mettre en place sur le service block-défense. Si on ne tient pas, cela deviendra alors très compliqué ».

 

Les équipes :

Chamalières. 1. Adiana ; 2. Margirier ; 3. Amana-Guigolo ; 4. Jeanpierre ; 5. Gates ; 7. Tchoudjang-Nana ; 8. Merle ; 10. Hardeman ; 11. Leonenko ; 13. Young ; 14. Szaboova.

Marcq-en-Barœul. 1. Goliath ; 2. Mollinger ; 4. Yordanska ; 5. Palacios ; 6. Guerra Franco ; 8. Mortreux ; 10. La Rosa ; 11. Yllescas ; 12. Dekeukelaire ; 16. Lefebvre ; 19. Martinez Mina.

 

Jean-François Nunez

Commentaire