Actualité sportive en auvergne



Photo © Francis CAMPAGNONI

Au Cannet, Chamalières a bien résisté

Chamalières avait quitté la Côte d’Azur, il y a quinze jours, en pleine tempête et inondée. La formation auvergnate l’a retrouvée, ce mardi. Pas de miracle pour les Panthères qui se sont logiquement inclinées (3-0).

L’état des routes azuréennes n’a pas simplifié l’organisation de cette nouvelle descente dans le Sud. La date de report initialement prévue au 17 décembre (comme les deux autres matchs pris par les eaux) entre les deux clubs aurait sans doute été plus judicieuse. Cela aurait permis à Chamalières de coupler ses confrontations avec Le Cannet et Cannes. Il n’en a rien été, le club cannetan arguant son match de Coupe d’Europe.

Mais si les Panthères n’ont pas eu les pieds dans l’eau, mardi soir, c’est une autre lame de fond qui les a emportées. Anna Lazareva a en effet été omniprésente et a apporté les solutions dans les moments importants. Le Cannet a une nouvelle fois montré un collectif très fragile et inconstant. Le contraste a d’ailleurs été saisissant avec celui de Chamalières. Christelle Tchoudjang-­Nana et ses partenaires ont forcé ensemble des séries et ont su prendre la mène avec un collectif moins costaud sur le papier mais plus huilé. Tant dans le premier set (7-­8 ; 13-­14 ; 16-­17) que dans le suivant (5­-7 ; 7­-9 ; 9-­12) ou dans le dernier (11-­13 ; 15-­15). Mais à chaque fois, la menace a réveillé les Azuréennes qui, sous l’impulsion de la réceptionneuse-attaquante russe et de Yaneva ont fait la différence.

Les Auvergnates n’ont pas lâché le morceau facilement. Avec trois volleyeuses à plus de dix points, elles ont su revenir au score dans chaque set. Un bel effort non­récompensé. Il y avait toutefois quelques motifs de satisfaction comme l’a rappelé Atman Toubani, l’entraîneur chamaliérois. « C’était un bon match. Dans le contenu, j’ai vu des choses intéressantes. Je ne les ai pas coachées pour voir. Elles se sont autogérées ». Une piste à creuser pour la prochaine rencontre ce samedi à Chatrousse face à Aix­-Venelles ?

 

La fiche technique :

LE CANNET (Salle Maillan). Le Cannet bat Chamalières 3-0 (25- 22 ; 25-20 ; 25-19). Le Cannet. Barakova 3, Celic 9, Yaneva 11, Herrera Branco 5, Lazareva 18, Ortschitt (libero) ; puis Abrhamova, Agbolousso.

Chamalières. Gates 1, Tchoudjang-Nana 11, Hardeman 15, Leonenko 10, Young 2, Szaboova 3, Margirier (libero) ; puis Adiana 6, Amana Guigolo.

Commentaire