Actualité sportive en auvergne



Plus Sports de combat
Photo © Richard Brunel

Judo / France (cadets) : Rose Rojo, le bronze du bonheur

Une seule médaille pour l’Auvergne, ce samedi à Ceyrat. Battue en quart, Rose Rojo est passée par les repêchages pour enlever le bronze.

Un éclair dans la grisaille. Médaillée de bronze en moins de 48 kg, la Beaumontoise Rose Rojo a donné le sourire au staff auvergnat, ce samedi à Ceyrat, au cours de la première journée des championnats de France cadet de 1re division.

Un samedi noir pour les jeunes judokas auvergnats, tous rapidement éliminés sur les tapis de l'Arténium, à une exception près. Rose Rojo, pensionnaire du pôle espoir de Clermont, a été la seule à se hisser sur le podium. La seule aussi à franchir le premier tour. Elle n'aura finalement perdu qu'un combat. En quarts de finale, contre la Girondine Léa Beres, adversaire qu'elle a retrouvée en fin de journée sur le podium et sa 3e marche. Cette défaite, par deux waza-ari à rien, aurait pu briser son bel élan, alors qu'elle avait passé ses trois premiers tours en tableau. Mais l'élève de Vicky Vilmont a su se ressaisir en repêchages. Jusqu'à décrocher le bronze, au terme d'un duel avec la Marseillaise Sirine Gaaloul.

« Rose a fait preuve d'intelligence et d'engagement dans ses combats, analysait Olivier Busnel, CTR de la ligue AuRA. Il n'y a qu'en quarts, où elle a été un peu en dessous sur l'engagement. Par contre, elle s'est remobilisée. En repêchages, elle était au-dessus. Il n'y a pas eu photo sur ses trois derniers combats. » Une performance qui pourrait lui ouvrir les portes de l'équipe de France dans les semaines à venir. « Rose fait troisième dans une catégorie où il n'y a pas vraiment de leader au niveau national. Sur ce qu'elle a démontré, elle peut espérer une sortie internationale », confiait hier le cadre technique auvergnat.

Ce dimanche, Olivier Busnel attend d'autres médailles. Le potentiel auvergnat semble plus important avec Bastien Dumas, Enzo Marbouty, Aurélie Achoun et surtout Juliette Diollot, championne de France minimes voilà deux ans.


Les finalistes :

Cadets. -46 kg. 1. Lucas Demacon (AG Caennaise) ; 2. Raphaël Adriano (GS Senlis Judo). -50 kg. 1. Heydar Ouchen (Judo Gennevillois) ; 2. Youcef Belkalha (Espérance 1893). -55 kg. 1. Gabin Supervielle (JCR78) ; 2. Riwane Hamadi (Alliance Judo 59). -60 kg. 1. Maxime Gobert (Olympic J. Nice) ; 2. Hans-Jorris Ahibo (AM Asnières). -66 kg. 1. Robin Garbe (Mark Judo) ; 2. Andréa Miele (ASM Belfort).

Cadettes. -40 kg. 1. Lilah Lagarde (ASS Judo Loire) ; 2. Anaïs Schoeser (AJC Seremange). -44 kg. 1. Léa Métrot (US Verneuil) ; 2. Megan Vo (Stade Laurentin). -48 kg. 1. Eloïse Picard (Dojo Maritime) ; 2. Anaïs Perrot (SGS Judo). -52 kg. 1. Faiza Mokdar (JC Chilly) ; 2. Lou-Ann Masson (La Couronne Judo).

Commentaire