Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Cyclisme

Amaury Pierron, la consécration

Sa 10e place, samedi à La Bresse (Vosges), est anecdotique. Amaury Pierron était déjà assuré d’inscrire son nom au palmarès de la Coupe du monde de descente. À 22 ans, déjà la consécration pour le Brivadois.

Amaury Pierron a célébré son sacre, samedi à La Bresse, dans les Vosges, où le rideau est tombé sur la Coupe du monde de VTT. Déjà assuré de l'emporter au général, en descente Élite, après sa 4e place la semaine précédente au Canada, le jeune rider brivadois, 22 ans, a pris de gros risques pour finir en apothéose devant le public français.

Constamment à l'attaque sur une piste rendue glissante et boueuse par la pluie, l'Auvergnat a cependant chuté dans un virage en vue de l'arrivée, alors qu'il était tout près d'égaler le meilleur temps signé par le Belge Martin Maes. 

Le temps de se relever et de se remettre en selle, le pilote du Team Commencal-Vallnord perdait tout espoir de podium. Finalement, l'Altiligérien se classait 10e en finale et laissait la vedette au jeune Belge (21 ans), qui a su déjouer les pronostics en raflant cette dernière mise.

Trois succès d'affilée

Ce n'était qu'anecdotique, l'Auvergnat pouvait savourer son succès final, qui plus est entouré de ses supporters, dans son pays. C'est au cœur de la saison qu'il l'a construit. En alignant trois victoires de suite, lors des mois de juin (à Fort William, en Écosse et à Leogang, en Autriche) et de juillet (à Vallnord, en Andorre). Dès lors, il ne faisait plus guère de doute que le pilote de Vieille-Brioude succéderait au palmarès à un champion d'exception, l'Américain Aaron Gwin (31 ans), lauréat cinq fois de la Coupe du monde de descente, dont les trois dernières consécutivement.

Un passage de relais ? On l'espère pour l'Auvergnat, qui n'est qu'à l'aube de sa carrière et ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. « C'est un rêve de gosse qui devient réalité », confiait-il, récemment, à propos de son éclosion au niveau mondial.

Un avènement qu'Amaury n'espérait pas dès cette saison, mais il a parfaitement assumé son statut de leader de la Coupe du monde, sa plaque de n° 1 ne le perturbant absolument pas.

« Ce n'était pas vraiment attendu, avouait-il, au sujet de sa prise de pouvoir sur le circuit international. Tout est allé plus vite que prévu. » Maintenant qu'il est au sommet, le plus dur va être d'y rester. Aux Mondiaux, le 4 septembre en Suisse, on attendra forcément une bonne perf de sa part. Et pourquoi pas un second sacre ?


Les classements

Coupe du monde de descente VTT Élite hommes. 7e étape à La Bresse : 1. Martin Maes (BEL), 2' 26"841 ; 2. Gee Atherton (GBR), 2' 28"232 ; 3. Brook MacDonald (NZL), 2' 29"966 ; 4. Rémi Thirion, 2' 30"628 ; 6. Loic Bruni, 2' 31"141 ; 10. Amaury Pierron, 2' 32"857 ; 46. Baptiste Pierron, 2' 39"044.

Le général final : 1. Amaury Pierron, 1.548 points ; 2. Troy Brosnan (AUS), 1.307 ; 3. Danny Hart (GBR), 1.173 ; 4. Loris Vergier, 1.102 ; 5. Loïc Bruni, 1.059 ; 16. Baptiste Pierron, 550.


Raphaël Rochette

Commentaire