Actualité sportive en auvergne



Photo © Dorian Loubiere

Un public de passionnés au départ du Critérium du Dauphiné à Aurillac (Cantal)

Plusieurs centaines de personnes étaient présentes ce dimanche 9 juin, à Aurillac, pour le grand départ du Critérium du Dauphiné, en fin de matinée. L'occasion de juger de la côte de popularité de certains coureurs dans le Cantal. 

Amoureux du sport ou bien simples curieux, ils étaient nombreux ce dimanche 9 juin, sur le Cours Monthyon, à Aurillac, pour acclamer les coureurs du Critérium du Dauphiné. Entre ovations pour la présentation des équipes et mise en valeur du cyclisme cantalien, cette fête du vélo a été une réussite. 

Bardet et Alaphilippe, chouchous du public

La traditionnelle présentation des 22 équipes et des 154 coureurs a permis à chacun d'applaudir ses idoles. Sur le podium, installé devant le conseil départemental du Cantal, des champions de renom se sont succédé comme les grands artisans du Tour de France que sont Christopher Froome et Nairo Quintana. Mais le Britannique et le Colombien ne sont pas parvenus à rivaliser avec les Français à l'applaudimètre.

L'Auvergnat Romain Bardet a en toute logique été le plus plébiscité au moment d'être présenté aux côtés de ses coéquipiers d'AG2R La Mondiale. De vives acclamations ont également accompagné la montée de Julian Alaphilippe sur l'estrade. Un accueil très chaleureux qui pourrait donner des ailes aux Tricolores sur les routes de ce Critérium du Dauphiné. 

L'équipe AG2R La Mondiale de Romain Bardet a reçu les acclamations du public aurillacois.  

De jeunes cyclistes cantaliens mis à l'honneur 

La relève était présente aux côtés des coureurs pour cette première étape au départ d'Aurillac. Sept membres des écoles cyclistes du Cantal ont été mis à l'honneur par une présentation officielle sur le podium tout comme leurs aînés. Une réelle récompense pour ces jeunes sportifs mais également un symbole du développement de cette discipline dans le département. « C'est une motivation pour tout le monde, pour peut-être attirer d'autres jeunes dans ce sport. Les manifestations sont très intéressantes car on n'a pas beaucoup de moments où on peut attirer des gens. D'inviter tous ces jeunes, c'est une bonne chose », estime Jean-Claude Vaurs, président de l'Union cycliste aurillacoise. Une satisfaction partagée par les acteurs et spectateurs de ce départ. 

 

« C'est génial de monter sur le podium puisque je représente aussi mon club. Je vois aussi ce que ça fait de se mettre à la place de mes idoles comme Thibault Pinot »

Amélie, 15 ans (Membre de l'Union cycliste aurillacoise)

Sept jeunes cyclistes cantaliens ont eu la chance de monter sur le podium.  
Une communion inter-générationnelle

Petits et grands se sont rassemblés pour cet événement cycliste organisé à Aurillac, signe d'une transmission de cet amour du vélo entre les différentes générations. « Pour un organisateur, une des premières conditions de réussite, c'est de pouvoir donner satisfaction au maximum de personnes. L'intérêt du cyclisme, c'est qu'il est inter-générationnel. Il y a peu de sports ou d'événements où on voit des grands-parents, des enfants et des petits-enfants », confirme Bernard Thévenet, directeur de l'organisation du Critérium du Dauphiné.

À l'image de Danielle, venue de Pleaux très tôt le matin avec son mari, pour assister au départ avant de suivre les coureurs durant l'étape, les passionnés ont été au rendez-vous. De quoi imaginer un nouveau grand moment pour le passage du prochain Tour de France, au mois de juillet.  

Un public nombreux a assisté à la présentation des équipes du Critérium du Dauphiné. 
 

Alix Vermande
Photos : Dorian Loubière

 

Commentaire