Actualité sportive en auvergne



Photo © Clément Vantal

Région : les Aurillacoises de la Baag Canta en progrès constants

Après un début de saison assez difficile, les Aurillacoises de la Baag Canta ont retrouvé des couleurs et elles enchaînent les bons résultats

Composé très majoritairement de joueuses de moins de 20 ans, le groupe de la CTC Baag Canta, entraîné par Christophe Arnaud, a payé pour apprendre face à des adversaires qui occupent aujourd’hui les premières places au classement.

Les Cantaliennes ont relevé la tête et la série de victoires face à des équipes plus à leur portée leur a permis de prendre confiance et d’accrocher des victoires à l’extérieur qui n’étaient pas forcément prévues dans le tableau de marche.

En septembre, le maintien était l’objectif principal. Il est d’ores et déjà en passe d’être atteint si les pensionnaires de Canteloube et de la Jordanne continuent de faire respecter la hiérarchie lors des réceptions à venir de l’AS Maréchat-­Riom et de Mozac­-Volvic basket au mois de mars.

Le maintien en passe d’être atteint

Ces six victoires en quatorze matchs soulignent les progrès réalisés. Les confrontations avec Clermont Basket en sont le symbole puisque les Cantaliennes s’étaient largement inclinées sur leur parquet (40-­57) début octobre avant d’aller prendre leur revanche et réussir une très belle opération en s’imposant (59-­50) à Clermont.

Avoir une moyenne d’âge très basse n’est pas seulement un choix pour les dirigeants sud-­cantaliens. Confrontés chaque année au départ des étudiantes poursuivant leurs études à Clermont ou ailleurs, ils doivent anticiper pour pérenniser l’avenir du club. En ce sens, la priorité a été mise sur les catégories jeunes en essayant au maximum de les intégrer au groupe senior. Bien évidemment, intégration et progression à ce niveau sont facilitées par quelques « anciennes » qui accompagnent les jeunes dans leur apprentissage.

Intégration et progression facilitées par les « anciennes »

Elles amènent la maîtrise, l’expérience et le leadership nécessaires lorsque la situation se crispe. De match en match, cet alliage prend forme et ouvre la porte à de belles performances.

Les Aurillacoises sont d’ailleurs passées tout près de l’exploit en s’inclinant de peu sur le parquet du leader (avec un match de plus) Pont-­du-­Chateau (défaite 53-­49). Les joueuses de Christophe Arnaud pourront mesurer leurs progrès dans les journées à venir puisqu’elles vont affronter quasiment à la suite toutes les équipes du haut de tableau.

Commentaire