Actualité sportive en auvergne



Sports nature Ski
Photo © Christian Stavel

Le Lioran entre en piste pour de bon

Le Lioran lance véritablement sa saison d’hiver : avec 50 cm de neige au pied des pistes, la station compte ouvrir 90 % de son domaine skiable samedi. D’ici là, une vingtaine de pistes seront accessibles ce vendredi.

Du vert, du bleu, du rouge, du noir. De blanc vêtue, la station du Lioran retrouve des couleurs, avec la réouverture de ses pistes. Et ce n’est pas la pluie, tombée jeudi, qui va noircir le tableau : après deux semaines passées à gérer un maigre stock de neige, les pisteurs de la station s’accommodent facilement de ces quelques gouttes d’eau. Ils y voient même un avantage. « La pluie, ça tasse la neige, donc ce n’est pas si mauvais, ça fait tomber le risque d’avalanche, relève Laurent Ajalbert, chef des pistes de la station. Désormais, on a la matière première, la couche de neige est là, c’est l’essentiel ! »

Cinquante centimètres au pied des pistes, soixante-dix en haut : même très humide et lourde, la neige est tombée en belle quantité depuis dimanche. Les dameuses sont donc sorties du garage : « On a fait rouler les machines en permanence, pour bien tasser la neige », détaille Laurent Ajalbert. Pour autant, pas question d’ouvrir tout le domaine du jour au lendemain. « Ça ne peut se faire que progressivement, aussi bien pour les machines que pour les pistes, qui ont besoin d’être travaillées. Il y avait quand même un risque de coulées de neige, sur les pentes ouest notamment, donc il a fallu patrouiller. Et on avait beaucoup de vent au sommet, les barrières à neige se remplissaient assez vite donc il fallait là aussi s’en occuper régulièrement. »

Une vingtaine de pistes ouvertes


Désormais, les quatorze pisteurs de la station passent à la vitesse supérieure. Objectif : ouvrir dès ce vendredi une vingtaine de pistes, dont le secteur de Massebœuf. Pour demain samedi, si les conditions climatiques ne se dégradent pas, le Lioran envisageait jeudi soir de rendre accessible 40 de ses 44 pistes, soit plus de 90 % du domaine skiable.

« Désormais, on prendrait bien un peu de froid pour consolider la neige », espère Laurent Ajalbert. Mais aussi « pour sécuriser l’avenir » en faisant tourner les canons à neige, à l’arrêt depuis fin novembre faute de conditions adéquates : la nuit, les températures ne descendent pas encore sous les -1° C, là où les enneigeurs nécessitent -3 °C. Partie remise ? La neige est annoncée pour dimanche, et surtout en début de semaine prochaine. Tout comme le froid. 


Tarifs. Depuis son ouverture, faute de neige, la station proposait des forfaits à tarifs réduits. Retour à la normale ce vendredi : 30,20 € la journée, 23,40 € la demi-journée. Une réduction de 20 % est toutefois proposée chaque vendredi.
Commentaire