Actualité sportive en auvergne



Basket Région
Photo © Photo Louis Fayet

Le CTC BAAG-Canta avance

En queue de peloton de leur poule de Pré-Nationale féminine avec deux victoires lors des huit premières journées, les filles du CTC BAAG-Canta poursuivent leur apprentissage. Mais le travail réalisé commence à porter ses fruits.

Le travail paye. C'est un peu le résumé de la saison des filles du CTC Baag-Canta. Qualifiées en quatrième position lors de la première phase, les Cantaliennes ont une nouvelle fois décroché leur ticket pour la seconde phase de Pré-Nationale féminine.

« C'était clairement l'objectif, souligne Christophe Arnaud qui a pris les rênes de l'équipe en début de saison. On est une équipe très jeune, le club est très axé sur la formation et on souhaite faire progresser les jeunes joueuses avec l'aide de quelques filles plus expérimentées pour les encadrer. »

Une formule qui, petit à petit, commence à porter ses fruits. « Lors de la première phase on a bien débuté puis on a eu un peu de mal à finir, analyse le technicien. Depuis janvier, on se frotte aux meilleures équipes de la région. On a beaucoup perdu au début mais plus les matchs passaient et plus on s'accrochait. Et là, on vient d'enchaîner deux victoires de suite. Ça vient valider tout le travail qui est réalisé depuis des semaines. »

Une satisfaction pour tout un club qui « n'a pas franchement d'objectifs de résultats précis ». « C'est la deuxième année que le Baag et la Cantalienne se sont réunis, poursuit Christophe Arnaud. Je pense que cette fusion était vitale pour les deux clubs. Aujourd'hui, tout le monde galère moins pour constituer les équipes le week-end, il y a de l'émulation et le niveau a de fait augmenté. »

Des progrès qui vont de pair avec les résultats positifs de l'équipe fanion en Pré Nationale. « Les filles sont en train de s'aguerrir, insiste le coach. Nos deux victoires montrent les progrès réalisés. Contre Cournon, on gagne en étant efficace offensivement. Alors que contre Saint-Jacques, c'est notre défense qui fait la différence face à une équipe très rude. C'est la preuve qu'on étoffe petit à petit notre palette. »

Une première pierre à l'édifice du club cantalien. Pour l'avenir, le CTC Baag-Canta ne veut qu'une chose : progresser chaque année en continuant de laisser la formation des jeunes au centre du processus. Une excellente philosophie.

Commentaire