Actualité sportive en auvergne



Photo © Jérémie FULLERINGER

Epidémie de staphylocoque à Montauban : la LNR officalise le report du match Aurillac-USM

L'affaire était entendue, mais il fallait encore que le comité directeur de la LNR le valide officiellement. Alors que Montauban avait demandé le report de son match contre Aurillac (vendredi 20 heures) en raison d'une épidémie de staphylocoque, la Ligue a confirmé que le match ne se tiendrait pas ce weekend. La date du report sera connue le mardi 1er octobre.

Avec deux équipes frappées par une épidémie de staphylocoque (Montauban et Nevers), il ne faisait guère de doute que la Ligue allait officialiser le report des rencontres de ces deux clubs.

Ainsi, Aurillac-Montauban, qui devait se dérouler vendredi à 20 heures, se jouera à une date ultérieure. Même chose pour le match Nevers-Béziers. La LNR n'a pas encore communiqué le nouveau calendrier. Une décision doit être prise mardi 1er octobre, par le bureau exécutif de la LNR.

Ce mercredi 25 septembre, à la mi-journée, Montauban avait confirmé que son effectif était en quarantaine jusqu'à dimanche.

Nevers avait donné l'alerte dès mardi

La veille, l'USO Nevers, qui avait joué à Sapiac avant la trêve, le 13 septembre, avait indiqué qu'une dizaine de joueurs de son effectif étaient victimes d'une épidémie de staphylocoque depuis ce déplacement.

Vainqueur à Montauban lors de la 4e journée, le 13 septmebre, Nevers avait ensuite été victime d'une épidémie de staphylocoque. Photo le JDC.
Nevers avait alors pris des mesures drastiques de son côté, et demandé le report de son match contre Béziers. Ce que le club de Montauban, qui n'avait pas laissé transpiré l'hypothèse d'un quelconque souci jusque-là, a formulé à son tour.

Selon les informations du Journal du Centre et de La Montagne, le club tarn-et-garonnais n'avait pourtant pas attendu ces derniers jours pour savoir qu'au moins un de ses joueurs était touché par une infection.

Selon nos informations, ce mercredi en fin de matinée, au moins une demi-douzaine de Montalbanais étaient soupçonnés d'être infectés par la bactérie, très contagieuse.

La prochaine rencontre du Stade Aurillacois aura donc lieu dans le cadre de la 6e journée, sur la pelouse de Vannes, vendredi 4 octobre (20 heures).

Jean-Paul Cohade

Commentaire