Actualité sportive en auvergne



Photo © Dorian Loubiere

Arpajon retrouvera la Fédérale 2 la saison prochaine

Mission accomplie pour Arpajon. Malgré la défaite concédée à Aubagne ce dimanche (41-13), les Cantaliens ont validé leur billet pour la Fédérale 2. La large victoire acquise au match aller (46-3) a fait la différence. En revanche, Riom et Le Puy, tous les deux battus au match aller, s'arrêtent aux portes de la montée.

Arpajon s'est fait peur. Mais Arpajon a préservé l'essentiel. Les Cantaliens retrouveront la Fédérale 2 la saison prochaine. A l'issue d'un match aller totalement maîtrisé (victoire 46-3), les joueurs d'Arpajon avaient déjà un pied dans l'ascenseur. Il ne leur restait plus qu'à y glisser le second, ce dimanche, lors du match retour à Aubagne. La mission a été remplie. Mais les « ciel et blanc » ont dû s'employer.

Si la partie débutait idéalement pour eux (0-6), les Cantaliens connaissaient en revanche un trou noir par la suite. Déchaînés, les joueurs d'Aubagne infligeaient un cinglant 27-0 aux Auvergnats (27-6 à la pause). 

Aubagne allait-il réaliser l'exploit ? Le public provençal reprenait espoir. Un espoir très vite douché par Camara, qui franchissait la ligne et infligeait un véritable coup de massue sur la tête des Provençaux en début de seconde période.

Sur un ultime sursaut en fin de partie, ces derniers donnaient un peu plus d'ampleur au score, mais Arpajon préservait l'essentiel et validait leur montée.

En revanche, Le Puy et Riom n'ont pas connu la même réussite. Battus tous les deux lors du match aller, ils n'ont pas réussi à renverser la vapeur. Les Ponots ont chuté à domicile face à Montélimar (17-27), pendant que les Riomois cédaient chez eux face à Gujan-Mestras (27-29).

 

Commentaire