Actualité sportive en auvergne



Photo © Hervé Chellé

Déjà un succès pour la montée au puy de Dôme prévue en 2020 pour la Cyclo « Les Copains-Cyfac » d'Ambert

Les temps forts ne manqueront pas pour le Cyclo Club Les Copains d'Ambert en 2020 : des sorties, une montée au puy de Dôme pour sa cyclo et, surtout, le passage du Tour de France en Livradois-Forez via le col du Béal. De quoi renforcer le statut de terre du deux roues du territoire.

Le Cyclo Club Les Copains a encore une fois tenu toutes ses promesses en 2019. Une activité soutenue, un succès pour la cyclo « Les Copains-Cyfac » et ses 2.255 participants. Tous les voyants sont au vert pour l’association qui prépare déjà l’édition 2020 de cet événement ambertois. Et ce bilan plus qu’encourageant a été détaillé samedi dernier, lors de l’assemblée générale du club.

Cyclo Les Copains-Cyfac 2019 : la 32e édition en photos

1- « Roue libre » de mars à octobre

Le président Christian Miolane est revenu sur une des activités phares du Cyclo-Club, l’opération « Roue libre » : « De mars à octobre, on initie de nouveaux cyclistes, explique-t-il. Nous avons une vingtaine de participants, surtout des femmes. On donne des conseils sur l’utilisation des braquets, on incite à être régulier dans les sorties. Cette opération est destinée aux gens qui font peu ou pas de sport et de vélo plus particulièrement. On fait des sorties progressives en terme de distance comme de difficulté ». L’objectif est d’amener les nouveaux cyclistes à pouvoir participer à la Cyclo en juillet. « Presque tous relèvent le défi », précise Christian Miolane.

2- Sorties en semaine et le dimanche

Le club organise par ailleurs des sorties durant la semaine et ce sont les participants qui adaptent l’itinéraire à leur niveau. Le dimanche matin, une sortie de 50 à 80 km est proposée. Si elle est ouverte à tous, elle nécessite quand même d’avoir un certain entraînement.

3- Des déplacements dans l’année

De nombreux déplacements ont été organisés au cours de la saison et les couleurs ambertoises étaient représentées dans la région clermontoise, le Morvan, le Cantal, en Haute-Savoie, en Lozère et en Occitanie. Du côté des projets, le club proposera en mai un week-end familial, en Ardèche. Les cyclistes pourront profiter de balades en matinée pendant que leurs proches non cyclistes auront la possibilité de randonnées pédestres. En juin, semaine sportive pour les plus aguerris : « Ce sera du 100 % vélo, annonce le président, pour les gens assez sportifs ».

Le centre VTT d'Ambert (Puy-de-Dôme) classé dans les dix meilleurs de France

4- De nouveaux circuits pour la Cyclo

L’an prochain, la Cyclo « Les Copains-Cyfac » proposera des circuits entièrement revus. « Le dimanche, ce sont quatre nouveaux parcours qui seront au programme, annonce Christian Miolane, avec des montées inédites ». Un exemple : la montée de Montravel, entre Beurières et Medeyrolles, qui comportera des passages « sympathiques » avec des pentes allant jusqu’à 17 %. « Le samedi, on aura toujours la montée au col du Béal en rando ou chrono, précise le président. Le parcours de deux jours se fera sous forme de rando dans le Forez avec hébergement dans la vallée de l’Ance ».

5- La montée du puy de Dôme pour point d’orgue

Mais la grande nouveauté de cette édition 2020 sera sans aucun doute la montée au puy de Dôme réservée aux participants de la formule de trois jours :

Le puy de Dôme est interdit aux cyclistes mais nous avons eu une autorisation spécifique. Les coureurs partiront d’Ambert pour se rendre au pied du puy de Dôme. Ils seront hébergés du côté d’Orcines. Le lendemain matin, ils feront la montée. Ensuite, retour dans le Livradois-Forez où ils seront hébergés entre Echandellys et Le Brugeron.

Une « balade » entre 300 et 500 km suivant le lieu d’hébergement. Et une formule qui a séduit les cyclistes : « Nous avons fait le plein, soit près de 500 inscriptions en 12 jours, souligne le président. Ce succès est dû au fait que la montée au puy de Dôme est très rarement réalisable ».

Le tracé du Tour de France 2020 passera par le col du Béal, entre Clermont-Ferrand et Lyon, le 11 juillet

6- Le passage du Tour de France au Béal

Autre moment fort de la saison cycliste en Auvergne, le passage du Tour de France samedi 11 juillet au col du Béal. « Bel éclairage pour le territoire avec 3,5 milliards de téléspectateurs cumulé dans plus de 190 pays, commente le président. Un événement majeur international devant notre porte. Mais tous les acteurs regretteront encore une fois que le col représentant le plus important dénivelé en Auvergne n’ait pas été choisi comme site d’arrivée, alors que tous les ingrédients sont réunis pour la réussite d’un tel événement ». 

Commentaire